Édition 1
Mobilier National
Le collectif les patronnes est né de l’envie de relier nos compétences respectives dans l’univers de la mode, du textile, du graphisme et de la communication. Nous sommes Clair Derault, Louise Gounel et Suzanne Bullat, respectivement diplomées de l’ENSAAMA et des écoles Duperré et Estienne. À partir des collections de meubles des réserves du Mobilier national, nous construisons un univers de mode, de la conception de vêtement à l’identité graphique, représentant l’institution.
Nous développons ce projet dans le cadre d’un Master 2 en résidence au Mobilier National. Bienvenue dans notre processus de création.



instagram
☼ LA RECHERCHE — D'UN GARDE MEUBLE À UNE GARDE ROBE
Le patronnage a été le point de départ de ce projet. Cette technique, majoritairement utilisée en design de mode, consiste à mettre à plat des formes destinées à construire un volume. C’est une étape technique primordiale dans la construction d’un vêtement. Mais nous avons rapidement vu un autre potentiel intéressant : une esthétique visuelle. Ces lignes de découpe accumulées sur des posters dans les magazines de couture que nous connaissons tous, forment un véritable motif. 
Nous avons alors débuté une première phase de recherche formelle. En parcourant les collections du Mobilier National sur la plateforme du mn-lab, nous avons sélectionné des meubles. Nous en avons extrait des formes, des contours, des dessins techniques. 
Fig 1 : Extraction des formes, du meuble au dessin
Fig 2 : dessins d'épures des collection du Mobilier National
Ces dessins d’épures ont ensuite inspiré des formes de vêtements que nous avons également patronné.
Fig 3 : D'une architecture de meubles à une architecture de vêtements
La rencontre de ces deux vocabulaires formels et techniques est devenu le coeur de notre esthétique graphique. Ce motif, nous l’avons décliné de multiples façons. D’abord à grande échelle, sur le mur de notre salle du Pavillon d’Angevillers.
Fig 4 : Mur de notre salle du pavillon d'Angevillers
Puis à une échelle plus réduite, sur une collection de foulards imprimés en sérigraphie, dans les ateliers de Duperré.
Fig 5 : Premier placement de notre motif en modélisation 3D
Fig 6 : Collection de foulards sérigraphiés sur soie, 90cm x 90cm
À la suite de cette première phase de création, nous avons souhaité développer cette collection de vêtements inspirée des collections du Mobilier National. Nous avons pensé ces vêtements selon quatres axes d’inspirations des meubles :

— Silhouette de meuble
— Extraction de formes
— Effet matelassé
— Désossé



Nous avons aussi voulu faire honneur à ceux qui travaillent chaque jour au sein des ateliers des Manufactures. Nous avons repris quelques éléments inspirés des artisans et des codes du vêtement de travail : vêtements amples, tablier, poches… Nous avons imaginé cette collection de façon à proposer une image de l’institution constituée par ses ressources propres, (ses collections, ses métiers, son histoire). Des vêtements dont l’architecture est directement inspirée de l’architecture des meubles, en reprenant parfois des codes de vêtements de travail.



La collection est composée uniquement de teintes de beiges, et de blancs. Cette chromie permet d’un côté de mettre en valeur la structure des meubles qui nous ont inspiré. D’un autre côté, les matières que nous avons utilisées (la toile par exemple) renvoient à des imaginaires techniques. Les quelques touches de bleu que nous avons incorporées sont destinées à souligner certaines lignes des vêtements. C’est aussi un petit clin d’œil à la couleur officielle du Mobilier National.

En parallèle, nous développons également une identité visuelle du collectif Les patronnes. Un logo que nous déclinons d’abord sur les étiquettes de nos vêtements, puis sur des collants.

« Vestiaire du Mobilier »
"
Projet réalisé par le collectif Les Patronnes en résidence au Mobilier National.
Suzanne Bullat, Clair Derault et Louise Gounel.

Film réalisé par Emma Feriaud.

Musique originale Arthur Genest.
© « bleu » extrait du projet « chromatique »

Maquillage
Antoine Floréale et Antoine Guitton.

Mannequins
Nicolas Boulben, Chloé David, Daphné Lenz-Sternis, Noémie Nivet, Rafaël Simonsz et Torren Simonsz.


Remerciements

À Antoine Fermey, Raphaël Lefeuvre, Clémence Mergy et Jean-Christophe Valleran.

Au Mobilier National pour son accueil, et particulièrement Isabelle Da Lage.

À Séverine Bascouert, Karin Capone et Maxime Benoist des ateliers de l’École Duperré.

À Fanette Bullat, Elise Delafontaine, Ulysse Tallepied et Shahriar Ziaee.

Et enfin à Kim Hou et Paul Boulenger de About a Worker.